Les Cellules Souches de Beike

Différents Types de Cellules Souches pour Différents Usages

Beike utilise exclusivement des cellules souches adultes (également appelées cellules souches somatiques) dans ses protocoles et ne fournit en aucun cas de cellules souches embryonnaires. Il est important de se rappeler que même si les cellules souches embryonnaires peuvent avoir un potentiel de régénération plus important, elles peuvent également entraîner de graves complications médicales. Chez Beike Biotechnology, nous ne compromettons pas la sûreté de nos traitements et nos cellules souches adultes ont été utilisées de manière sûre pour plus de 22.500 patients. Plus d’informations sur les cellules souches adultes

Les cellules souches adultes prodiguées dans nos protocoles proviennent de deux sources distinctes: De tissus du cordon ombilical et de sang de cordon ombilical. Cela nous permet de prodiguer à nos patients des cellules souches de sang de cordon ombilical  (UCBSC) et des cellules souches mésenchymateuses de cordon ombilical (UCMSC) séparément ou en combinaison en fonction du problème médical du patient concerné. Les cellules souches dérivées de cordon ombilical ne suscitent aucune préoccupation de la part de la communauté scientifique et se sont avérées efficaces pour un large éventail de problèmes médicaux.

Cellules Souches de Sang de Cordon Ombilical (UCBSC)

Pour un large éventail de maladies neurologiques telles que les maladies neurodégénératives, les lésions cérébrales, les déficiences visuelles, les maladies des motoneurones, les dystrophies musculaires et la perte auditive, Beike recommande un traitement par cellules souches de sang du cordon ombilical (UCBSC). Nos cellules souches de sang de cordon ombilical sont constituées de plusieurs catégories de cellules souches, soit cellules souches hématopoïétiques (HSC), cellules endothéliales progénitrices (EPC), cellules souches mésenchymateuses (MSC) et autres, qui permettent une différenciation de toutes les lignées de cellules sanguines, y compris les cellules immunitaires du système immunitaire inné et adaptatif ainsi que des cellules nerveuses, fibres musculaires, cellules ganglionnaires de la rétine, cellules hépatiques, chondrocytes (cartilage) et des ostéocytes (os). De plus, cette combinaison de cellules souches est capable de moduler le système immunitaire (réduire les inflammations ou augmenter la réponse immunitaire selon les besoins), libérer des cytokines et des facteurs de croissance tels que le facteur neurotrophique dérivé de la glie (GDNF), le facteur neurotrophique dérivé du cerveau (BDNG), facteurs de croissance nerveuse (NGF), neurotrophine 3 (NT-3), neurotrophine 4/5 (NT 4/5), et stimulent également les propres cellules souches du patient, favorisant davantage la régénération. À ce stade de la recherche sur les cellules souches, Il est pensé que la plupart des progrès rapportés par les patients proviennent des facteurs de croissance cellulaire et des cytokines libérés par les cellules souches après leur administration.
UCBSC Stem Cells

Cellules Souches Mésenchymateuses de Cordon Ombilical (UCMSC)

Basé sur des publications de la communauté scientifique et sur notre expérience, les protocoles de Beike utilisent également des cellules souches mésenchymateuses de cordon ombilical (UCMSC) pour les maladies auto-immunes et inflammatoires. Ces injections contiennent un pourcentage plus élevé de cellules souches mésenchymateuses que les injections de cellules souches de sang de cordon ombilical et ressemblent étroitement à la composition des cellules souches présentes dans la propre moelle osseuse du patient. Ces cellules sécrètent non seulement des cytokines et des facteurs de croissance, comme le facteur neurotrophique dérivé du cerveau (BDNF), les facteurs neurotrophiques dérivés de la lignée cellulaire gliale (GDNF), le facteur de croissancebêta 1 (TGFβ1), le neurotrophine ciliaire (CNTF) 3 (NT-3), qui peut jouer un rôle dans la neuroprotection; mais sont également capables de se différencier en types de cellules souhaités. Dernier point mais non le moindre, Les cellules souches UCMSC peuvent réguler le système immunitaire en réduisant l'inflammation, la cicatrisation et la mort cellulaire pour garder les organes et le corps humain jeunes et en bonne santé et pour améliorer l'état des maladies dégénératives.
UCMSC Stem Cells

Pin It on Pinterest

Share This