Cellules souches dérivées du sang de cordon ombilical (UCBSC)

Pour un large éventail d’affections neurologiques telles que les maladies neurodégénératives, les lésions cérébrales, les déficiences visuelles, les maladies du motoneurone, les dystrophies musculaires et la perte d’audition, Beike recommande un traitement à base de cellules souches de sang de cordon ombilical (UCBSC). Nos cellules souches de sang de cordon ombilical se composent de plusieurs sous-ensembles de cellules souches, notamment des cellules souches hématopoïétiques, des cellules progénitrices endothéliales, des cellules souches mésenchymateuses ainsi que d’autres types de cellules. Le tout permet la différenciation en toutes les lignées de cellules sanguines, y compris les cellules immunitaires du système immunitaire inné et adaptatif, ainsi que les cellules neurales/nerveuses, les fibres musculaires, les cellules ganglionnaires de la rétine, les cellules hépatiques, les chondrocytes (cartilage) et les ostéocytes (os).


En outre, cette combinaison de cellules souches est capable de moduler le système immunitaire (réduire l’inflammation ou augmenter la réponse immunitaire en fonction des besoins), de libérer des cytokines et des facteurs de croissance, tels que le facteur neurotrophique dérivé de la glie (GDNF), le facteur neurotrophique dérivé du cerveau (BDNF), les facteurs de croissance des nerfs (NGF), la neurotrophine 3 (NT-3), la neurotrophine 4/5 (NT 4/5), et de stimuler les propres cellules souches du patient, ce qui favorise encore la régénération. À ce stade de la recherche sur les cellules souches, on pense que la plupart des avantages signalés par les patients proviennent des facteurs de croissance cellulaire et des cytokines libérés par les cellules souches après leur administration.

Cellules Souches UCBSC