Français
中文繁體
English
Español
Polski
Português
Română
Русский

Cellules souches mésenchymateuses dérivées de cordon ombilical (UCMSC)

Basé sur des publications scientifiques et des expériences, les protocoles de Beike utilisent également des cellules souches mésenchymateuses de cordon ombilical (UCMSC) pour traiter les maladies auto-immunes et inflammatoires. Ces injections contiennent un pourcentage plus élevé de cellules souches mésenchymateuses que dans les injections de cellules souches de sang de cordon ombilical et  elles ressemblent étroitement à la composition des cellules souches présentes dans la moelle osseuse du même patient.

Ces cellules sécrètent non seulement des cytokines et des facteurs de croissance, comme le facteur neurotrophique dérivé du cerveau (BDNF), les facteurs neurotrophiques dérivés de la lignée cellulaire gliale (GDNF), le facteur de croissance bêta 1 (TGFβ1), le neurotrophine ciliaire (CNTF) 3 (NT-3), qui peut jouer un rôle dans la neuroprotection; mais sont également capables de se différencier en différentes types de cellules .

Les cellules souches UCMSC peuvent réguler le système immunitaire en réduisant l’inflammation, la cicatrisation du cellules mortes afin de garder les organes et le corps humain en bonne santé et pour améliorer l’état des maladies dégénératives.

UCMSC Stem Cells

Share This