Français
English
Polski
Português
Română

L’un des plus grands experts d’Asie sur l’Autisme, Dr. Torsak, donne son avis sur le traitement des troubles du spectre autistique

La Journée Mondiale de l’Autisme (2 Avril) à été une occasion importante pour continuer à sensibiliser les gens à propos du Trouble du Spectre Autistique (TSA). Il est également crucial de comprendre que les autistes ne sont pas seuls, et qu’il y a de plus en plus de traitements disponibles que dans le passé. Nous préférons approcher le traitement de l’Autisme en étudiant la racine de la maladie, avec l’approche de la médecine fonctionelle dictates.

Heureusement, nous travaillons avec le premier expert sur l’autisme d’Asie : Dr. Torsak Tip-Pairote du Better Being Hospital. Dans cette courte interview, il nous donnera quelques details à propos de ce que les parents et les patients doivent comprendre, son histoire concernant la thérapie liée à l’autisme, et qu’est ce que l’on peut et ne peut pas contrôler sur la maladie.

D’où est-ce que votre intérêt pour l’Autisme provient-il ? Comment avez vous débuté à traiter l’Autisme et joint des groupes comme l’Institut de Recherche sur l’Autisme (IRA)

Il y a sept ans, quand je pratiquais la médecine fonctionnelle et integrative pour des maladies chroniques, une mère d’un enfant autiste, qui emmenait son enfant voir un spécialiste américain régulièrement, m’a approché et demandé si je pouvais aider son fils. J’ai commencé à travailler avec la famille et le spécialiste depuis. Ensuite je me suis occupé de la communauté autiste locale, participé à des conférences, obtenu une certification « Defeat Autism Now » (DAN), et étendu mes services à l’international quelques années plus tard. Cela semblait naturel pour moi de continuer dans cette voie, après avoir rencontré tant de familles. J’ai continué à travailler avec cette famille, le spécialiste américain et la communauté autiste.

Quel rang, statut, ou accréditation détenez-vous au sein de ces groupes liés à l’autisme ?

Actuellement, je suis un médecin accrédité de l’Autism Research Institute. J’ai été également certifié Médecin Praticien de l’Institut de Médecine Fonctionnelle (IMF) – je suis le seul en Asie en vérité. Je détiens un Master en Sciences de Toxicologie et de Nutrition comme quelque uns de mes confrères. Dernièrement, je donne des cours magistraux sur ces sujets pour une classe de Master à l’Université Dhurakij Pundit et à l’Université Fah Laung. J’essaie de rester à jour et impliqué autant que possible dans ce domaine de l’autisme.

Quels travaux avez-vous produit que la Communauté Autiste pourrait lire pour en savoir plus ?

Je travaille actuellement sur une publication appelé « Bioaccumulation de plomb dans les cheveux et association avec le déficit de l’attention et les troubles d’hyperactivité (TDAH) chez les enfants thaïlandais ». Je prévois de terminer ce dossier dans l’année, je pense qu’il montrera d’intéressants points de vue sur une des possibles causes de l’Autisme. J’ai également prévu de conduire une étude sur les « Conservateurs alimentaires et les changements comportementaux » l’année prochaine. Ces deux sujets sont des facteurs que nous sommes en mesure de contrôler dans l’immédiat, ce qui pourrait être très utile pour eux.

Quelle est la chose la plus importante qu’il faut comprendre à propos du Trouble du Spectre Autistique (TSA) ?

L’Autisme est le résultat de la manifestation de nombreux facteurs interdépendants, les gènes et le style de vie, la nourriture, les facteurs environnementaux, les nombreux déséquilibres physiologiques comme les carences immunologiques et nutritionnelles, les accumulations de toxines, etc… De nombreux paramètres peuvent encore être gérés pour améliorer les résultats cliniques finaux.

Quels sont vos conseils pour les parents qui doivent faire face à l’Autisme ?

Mon principal conseil est de commencer par regarder ce qu’il faudrait changer dans leur routine : De la nourriture saine et propre, une activité physique régulière, assurer un bonne relaxation, un bon sommeil, etc… Ensuite il est possible d’ajouter des traitements et soins comme un par exemple de la thérapie hyperbare, un entraînent spécial, de la stimulation magnétique trans-crânienneou un traitement par cellules souches adultes, etc.

Est-ce que vous pensez que la Médecine Fonctionnelle est le futur du traitement de l’autisme ?

Ce concept est déjà le futur de toutes les maladies chroniques. C’est le traitement du siècle prochain.

Aimeriez-vous partager autre chose à propos de l’autisme ?

Les facteurs inéchangeables, comme les gènes, ne sont pas toujours un fardeau. Notre corps fonctionne grâce à une panoplie de processus qui interagissent entre eux. Même si nous ne pouvons pas changer certains facteurs, nous avons toujours bon nombre de choses sur lesquelles travailler pour résoudre les problèmes du corps humain. Si nous changeons notre façon de regarder le problème, et tentons de le résoudre différemment, nous verrons de nombreuses autres possibilités de guérison et d’amélioration de niveau de vie.

Le Dr. Torsak est le médecin en chef et le créateur du Better Being Hosptal à Bangkok en Thaïlande. Pour recevoir des informations à propos des traitements mentionnés ci-dessus (thérapie par cellules souches adultes, thérapie hyperbare, stimulation magnétique transcrânienne).

Pin It on Pinterest

Share This