Français
English
Español
Polski
Português
Română
Русский

Patient avec SLP reçoit le 3ème traittement par cellules souches

Depuis qu’elle a été diagnostiqué de sclérose latérale primaire (SLP) en février 2016, Sylvie s’est rendue à trois reprises en Thaïlande pour recevoir un traitement par les cellules souches dont le plus récent étaient en octobre 2018. Avant de commencer le traitement elle soufrait du spasticité des bras et des jambes et la fatigue (elle a besoin de faire une sieste tous les après-midi). Puis un jour, alors qu’elle regardait une émission télévisée en France, elle a entendu parlé des cellules souches comme une nouvelle méthode de traitement. Curieuse, elle a fait ses recherches et elle a contacté des patients qui avaient déjà été traités à l’hôpital de Better Being  en Thaïlande. Convaincue par les recherches et les témoignages du patients précédents, elle s’est rendue en Thaïlande, enthousiasmée par un traitement complet qui comprend plus de la thérapie par les cellules souches  la physiothérapie, l’ergothérapie et d’autres thérapies de soutien. Elle et son mari espéraient que les cellules souches pourraient ralentir la progression de la maladie.

Son mari qui l’a accompagné lors de son voyage, a donné un aperçu de la situation après son arrivée en Thaïlande. «Les premiers jours, nous avons eu une consultation avec la médecin responsable de Sylvie. Elle a subi des analyses de sang et d’autres examens. Elle a également eu une évaluation PT-OT afin de déterminer quel serait le programme de réadaptation. »Le personnel était« très gentil, jeune et souriant »et l’hôpital avait« une excellente ambiance familiale. Nous étions même invités jeudi soir à manger un fondu chinois avec le personnel soignant au dernier étage près de la piscine.
Pendant son séjour, Sylvie a constaté des résultats significatifs du traitement qu’elle avait reçu avec le HMT (Human Microbiota Transplant). L’HMT est un traitement des problèmes digestifs et peut être utilisé pour les problèmes digestifs de base tels que le SCI, ou pour des problèmes digestifs couramment chez  les patients atteints de maladies neurologiques dégénératives. Des études ont montré que l’HMT non seulement peut être bénéficiaire pour le tube digestif des patients qui sont atteints des maladies neurologiques, mais même améliorer les symptômes de la maladie elle-même. Pour Sylvie, elle a tout de suite remarqué les avantages de HMT. «Ma digestion, qui était difficile et qui nécessitait un traitement est devenue normale. Depuis mon retour, je ne consomme plus de médicaments ni de laxatifs et ma digestion est devenue normale, comme avant il y a des années.

En ce qui concerne les cellules souches, , Sylvie a ressenti une semaine de fatigue avant de reprendre ses forces après qu’elle a rentré chez elle. Elle ne fait plus la sieste l’après-midi, mais elle passe environ une heure l’après-midi pour faire des exercices de mise en forme et d’endurance. «Lors de mes derniers séjours, les effets des cellules souches ont été ressentis 8 à 10 mois après le traitement. Cette fois, je suis motivé pour continuer la physiothérapie, l’ergothérapie, l’aquathérapie et d’autres exercices afin de garder mon corps actif et d’aider les cellules souches à proliférer dans les zones appropriées de mon système nerveux central. «Nous sommes ravis que Sylvie ait obtenu  tels résultats, et nous espérons qu’elle continue de bénéficier de ces améliorations en se tenant à son régime habituel!

 

Si vous souhaitez en savoir plus comment le traitement par cellules souches peut vous aider ou aider une de vos connaissances vivant avec la sclérose latérale primaire (SLP), cliquez sur ci-dessous pour en savoir plus.

Pin It on Pinterest

Share This