Français
中文繁體
Deutsch
English
Español
Polski
Português
Română
Русский

Injection Intrathécale

L ‘injection intrathécale est prodiguée dans le canal rachidien pour accéder au liquide céphalo-rachidien (LCR) et, par extension, au système nerveux central. Ce type d’injection permet de délivrer les cellules souches au cerveau et à la moelle épinière d’une manière plus simple et efficace.

Avant injection, une ponction lombaire est faîte afin d’extraire une petite quantité de liquide céphalo-rachidien, qui sera par la suite remplacée par les cellules souches.

L’injection intrathécale est donc une procédure médicale permettant d’accéder au liquide céphalo-rachidien et donc de prodiguer les cellules souches au système nerveux central de manière plus directe.

La Procédure en Détails:

  1. Il est demandé au patient de ne pas manger après 22 heures le jour précédant la procédure.
  2. Le patient est tout d’abord transféré dans une salle d’opération où le médecin assisté par deux infirmières, prodiguera l’injection.
  3. Le patient est ensuite placé sur le côté avec le dos près du bord de la table. Une infirmière aidera alors le patient à plier les genoux vers l’abdomen et à fléchir la tête vers la poitrine en position fœtale. Cette position aide à séparer les vertèbres de sorte que l’aiguille puisse être insérée plus facilement.
  4. Le médecin examinera d’abord le bas du dos du patient et marquera le site d’insertion approprié (entre deux vertèbres lombaires de L2 à L5).
  5. La zone est ensuite nettoyée avec un antiseptique et un anesthésique local est injecté sous la peau pour engourdir la zone où l’aiguille sera insérée dans le canal rachidien.
  6. Une fois que l’aiguille est position dans le canal, le stylet de l’aiguille est retiré et environ 2 ml de liquide céphalo-rachidien sont collectés.
  7. Les cellules souches (environ 1 ml) et la solution saline (environ 1 ml) seront ensuite administrés respectivement à travers l’aiguille dans le liquide céphalo-rachidien.
  8. La procédure se termine en retirant l’aiguille avec le stylet réinséré tout en faisant pression sur le site de ponction. La procédure entière est généralement complétée en 20 à 30 minutes.
  9. Le patient doit ensuite rester allonger sur le dos pendant 4 à 6 heures après la procédure afin d’éviter les effets secondaires temporaires tels que maux de tête, nausées, fièvres, vomissements et / ou douleurs dans les jambes. Il est considéré que les symptômes mentionnés sont le résultat de la variation du volume de liquide dans le canal rachidien. Même allongé à plat, il se peut que certains patients développent ces types de malaise. Les effets secondaires peuvent durer jusqu’à 48 heures. Il est important que le patient alerte les médecins en cas de mal de tête sévère, raideur de la nuque, perte de sensation au-dessous de la zone d’injection ou si tout fuite devait être apparaître dans la zone d’injection.
Share This