Français
English
Polski
Română

Le petit Zidane au Better Being Hospital (Paralysie Cérébrale)

Peu de temps après la naissance, un jeune Malawi nommé Zidane à commencé à montrer des signes de santé inquiétants. Il courbait sa tête en arrière au point de toucher son dos, ses membres étaient très spastiques, il était incapable de se lever par lui-même, et il tenait ses doigts serrés formant un petit poing fermé. Zidane pleurait sans-arrêt jour et nuit, et ne dormait que 4 à 6 heures par jour. Pendant tout ce temps ses parents se sont excellemment bien occupés de lui et ont fait tout ce qu’ils pouvaient, avec le peu d’informations qu’il leur parvenait des médecins locaux.

Les parents de Zidane ont décidé de voyager depuis leur ville natale du Malawi jusqu’en Afrique du Sud, dans le but de rencontrer un spécialiste qui pourrait leur éclairer la situation. Dans les 15 minutes suivant l’IRM de Zidane, le docteur à affirmé que Zidane souffrait de paralysie cérébrale et qu’ils ne pouvaient rien faire pour l’aider. C’est une triste histoire que nous entendons bien trop souvent.

Malgré ces nouvelles désastreuses, les parents de Zidane on décidé de prendre les choses en main et de trouver une solution pour leur fils. N’étant pas en proie à l’échec, le père de Zidane rechercha « paralysie cérébrale » et toute autre sujet concordant sur internet. Après avoir regardé de nombreuses informations provenant d’autres patients concernant les traitements avancés en cellules souches de Beike, ils ont décidé de visiter le Better Being Hospital dans le but d’effectuer la thérapie.

Peut de temps après leur arrivée en Thaïlande, le Dr.Torsak n’était pas en accord avec le diagnostique original de paralysie cérébrale et décida d’étudier le cas de Zidane plus en détails dans le but d’éclairer la situation. Le petit Zidane à subi d’intensives études, des EMG, de nouveaux IRM, des tests génétiques, et même son estomac à été ausculté pour déterminer qu’elle était la racine de ces symptômes.

C’est l’approche de la Médecine Fonctionnelle du Better Being Hospital. Une fois tout les tests analysés, les médecins thaïlandais sont arrivés à une différente conclusion que leurs collègues sud-africains, Zidane souffrait d’une maladie Neurodégénérative et non pas d’une paralysie cérébrale. Dans ce cas de maladies neurodégénératives, comme Alzheimer, Huntington, Parkinson et la Sclérose Latérale Amyotrophique, le traitement requiert d’être traité sous un autre angle.

Avec ces nouvelles informations, les médecins ont agit en conséquence et continué le traitement à base de cellules souches sur un nouveau protocole relativement à la situation de Zidane.

Après 6 semaines à Bangkok, Zidane voit déjà des résultats. La première grande amélioration est qu’il y a 50% de spasticité en moins dans ses membres. Il ne pleure plus de manière douloureuse et inexplicable comme avant, et il ne pousse plus en arrière ou penche son cou ; sa tête est plus stable. Ses poings sont maintenant ouverts et non plus fermés comme avant. Il avait des problèmes de reflux qui ont disparu. Il dort bien mieux désormais, il y va même de plein gré lorsqu’il est fatigué. Sa qualité de vie à c’est grandement améliorée et ses parents ne peuvent être plus heureux. En plus de tout cela, Zidane est bien mieux réactif. À chaque fois que son père claque des doigts, il recherche directement la source du son. Lorsque son père joue avec lui, Zidane suit ses mouvements. Il est plus calme, et son appétit est revenu. Le sommeil de Zidane est également bien plus profond. Il s’est passé un peu plus d’un mois après la dernière injection de cellules souches, et les résultats ont été stupéfiants. En ce moment, la famille de Zidane espère encore plus d’améliorations. Son père témoigne : « une guérison complète semble bien plus réaliste maintenant. » Grace à ces résultats, la kinésithérapie est bien plus efficace qu’au début, et Zidane est bien plus réactif à celle-ci. Il y a quelques jours, il à même commencé à bouger ses doigts de pied, amélioré le mouvement de ses bras et ses jambes bien plus qu’au début de la thérapie. Au Better Being Hospital, les cas comme celui de Zidane arrivent régulièrement. De nombreux patients recherchent des réponses là où la médecine conventionnelle affirme qu’il n’y en a pas. La médecine fonctionnelle et les thérapies à base de cellules souches sont des traitements soignant des gens dans le monde entier, et nous sommes très reconnaissants de voir Zidane et ses parents trouver une qualité de vie qu’ils ne connaissaient pas avant.

Pin It on Pinterest

Share This