Français
中文繁體
English
Español
Polski
Português
Română
Русский

Enfant avec IMC ressent des améliorations, et il a décidé de revenir

Traitement par les cellules souches pour infirmité motrice cérébrale-Patient Royaume-Uni 

La première fois que Enzo a voyagé du Royaume-Uni à Bangkok était en 2016, et  il avait  3 ans .  Enzo est né avec une paralysie cérébrale tétraplégique due à un traumatisme causé lors du travail, ses parents espéraient qu’ils pourraient tout faire pour améliorer la qualité de vie de leur fils. En cherchant des méthodes de traitement en ligne, ils ont découvert le traitement par les cellules souches de Beike. , qui était «de loin la meilleure option de traitement pour (eux)». En regardant les nombreux témoignages en ligne, «Ce traitement n’est pas disponible au Royaume-Uni, donc au début, j’étais réticent à voyager pour un traitement dont nous ne connaissions pas grand-chose, mais plus je lisais sur ce sujet, plus je savais que nous devions essayer.
La famille n’a eu que des avis positifs pour le traitement de Beike et  l’hôpital. “ en voyageant à Bangkok le vol était long. Nous étions épuisés et le décalage horaire était horrible. Cependant le personnel Nous a rapidement accueillis à l’aéroport et nous a conduits à notre hôtel. Durant la route vers l’hôtel,  on nous a montrer notre emploi du temps  et nous avons eu l’occasion de discuter les traitement et de poser des questions. Quand nous sommes arrivés à  hôtel, nous avons été bien installés dans la chambre puis on nous a laissés se reposer. Les infirmières ont apporté les repas d’Enzo dans notre chambre et elles ont vérifié son oxygène et son rythme cardiaque . Nous étions rassurés que si nous avions besoin de quoi que ce soit, il suffit simplement  de demander. Le lendemain nous avons vu les médecins pour des consultations et des tests. Ils ont discuté avec nous les zones sur lesquels nous aimerions nous concentrer pour chaque traitement et ils ont transmis ces informations aux départements appropriés pour s’assurer que tout le monde travaillait pour  le même objectif. les personnels dans leurs organisation et leurs soins étaient sympas, serviables et très efficaces ”

Enzo Thompson and his father before entering the oxygen chamber therapy
Enzo Thompson avec son père au chambre d’oxygène

 Lorsque Enzo a commencé le traitement il était incapable de lever la tête pendant une longue durée,  de s’asseoir,ou  se tenir debout ou marcher. Il avait un usage limité de ses mains et de ses bras et était incapable de manger ou de parler. Une fois le traitement a commencé,  ses parents ont  constaté des changements. «Après le premier traitement de cellules souches  (2016), nous avons constaté des améliorations significatives. Au cours des trois semaines et demie que nous étions ici, il a mieux maîtrisé ses mains et ses bras, il a appris à avaler (toujours pas assez pour manger, mais assez pour lui permettre de goûter un peu de nourriture). Il a également eu un «strabisme» , qui a été corrigé presque instantanément. 

Enzo a également reçu un certain nombre de thérapies de soutien, dont le TP, l’OT, l’hydrothérapie, l’oxygénothérapie hyperbare, la stimulation magnétique trans-crânienne, l’acupuncture et le facteur de croissance nerveuse. Ces thérapies ont permis de guider les cellules souches aux bons endroits et d’aider Enzo à acquérir de nouvelles forces et capacités qu’il n’avait pas auparavant. Sa famille est d’accord: «Ce programme de soutien intensif est unique à Beike et c’est l’une des principales raisons pour lesquelles on l’a choisi.»

Image of Enzo with father as he receives transcranial magnetic therapy
[image d’ Enzo avec son père entrain de recevoir une thérapie magnétique transcrânienne]

Enzo est revenu à nouveau en 2018, cette fois avec de nouveaux objectifs. Cette fois, ses parents envisagent  l’ergothérapie pour améliorer la motricité fine et la stimulation des voies orales . Ils ont travaillé sur le contrôle de la tête, du mouvements du bras et de la force principale. les parents ont ressenti des changements positifs dans ces parties et ils espèrent même de revenir. “Je souhaite que le traitement des les cellules souches soit disponible au Royaume-Uni, mais jusqu’à ce que ça soit le cas, nous espérons continuer à travailler avec Beike et nous espérons y retourner pour la troisième fois.”

Si vous ou l’un de vos proches est atteint de l’infirmité motrice cérébrale et vous souhaitez en savoir plus sur les cellules souches de Beike et les options du traitement possibles, veuillez cliquer ici

 

Share This