Français
中文繁體
Deutsch
English
Español
Polski
Română

5 progrès après la Thérapie par Cellules Souches

Un Début Difficile

Zuzanna est née avec une infirmité motrice cérébrale (IMC), un problème médical qui résulte de dommages cérébraux. Ces lésions peuvent se produire avant, pendant, ou peu de temps après la naissance. Zuzanna, aussi appelée ‘Zuza’ par ses parents, a toujours été dépendante de sa famille du fait de sa quadriplégie et de ses nombreuses crises d’épilepsie. L’augmentation des crises journalières (jusqu’à 3 crises par jour) poussa la famille de Zuzanna à entamer des recherches afin de trouver des solutions thérapeutiques alternatives que la médecine traditionelle de pouvait leur offrir.

Les Cellules Souches pour Traiter l’Infirmité Motrice Cérébrale

A la recherche d’une solution pour aider Zuzanna, les parents de cette dernière entendirent parler en Pologne des cellules souches pour traiter l’infirmité motrice cérébrale. Naturellement, ils hésitaient et n’étaient pas sûr que ce soit le bon choix pour leur fille. Les thérapies par cellules souches ne sont toujours pas approuvées par les autorités compétentes en Pologne. Au moment où ils ont sérieusement décider d’essayer la thérapie par les cellules souches, Zuza était hors de la tranche d’âge pour le traitement en Pologne. Après avoir étendu leurs recherches aux cliniques du monde entier, la mère de Zuzanna déclara : « Beike fut la seule organisation à nous impressionner. »

Trouver la Thérapie par Cellules Souches de Beike

La mère de Zuzanna pense que trouver cette option thérapeutique n’était pas une coïncidence et elle déclare apprécier le niveau avancé des soins médicaux et de la rééducation ainsi que le professionnalisme du personnel. Celle-ci déclare également : « les gens sont toujours souriants ». « Avant d’aller en Thaïlande, j’avais peur de la barrière de la langue, du climat, de la nourriture…etc. Le personnel, les médecins, les infirmières, la rééducation, étaient merveilleux, les gens étaient souriants et qualifiés. Ils ont toujours été disponibles pour nous aider! »

Fin des Crises d’Épilepsie

Elle fut également très étonnée de l’attention que Zuzanna reçut. « Plusieurs thérapeutes travaillaient avec elle en même temps lors des séances de rééducation et son programme diététique fut conçu spécifiquement pour elle, Zuzanna a eu un programme de rééducation de très haut niveau. » Et le travail a porté ses fruits. En moins de deux semaines après notre retour à la maison, «les kinésithérapeutes et les médecins remarquèrent des progrès en terme d’aptitudes physiques. Voici quelques-unes des améliorations notées après la thérapie par cellules souches :

  • Maintient accru de la tête
  • Augmentation de la stabilité du torse
  • Relaxation des mains et pieds
  • Concentration accrue

La mère de Zuzanna déclara également : « Elle a commencé à prêter attention aux moindres détails. Elle regardait, elle regardait partout. C’était incroyable. » Enfin, l’une des améliorations les plus excitantes concerna les crises d’épilepsie ayant largement diminuées. Un EEG confirma les changements … Jusqu’à aujourd’hui, Zuza n’a plus fait une seule crise d’épilepsie. Cela fait 8 ou 9 mois maintenant. les améliorations perçues durent jusqu’à aujourd’hui.

Une Deuxième Visite

Les cellules souches comme un traitement de l’infirmité motrice cérébrale devient de plus en plus populair alors que plusieurs patients comme Zuza tentent courageusement de partager leurs résultats. Dans une récente interview, lorsque nous avons demandé à la mère de Zuzanna la raison pour laquelle elle décida de revenir pour une deuxième visite, elle répondit : « Quand nous sommes retournés en Pologne, les kinésithérapeutes ont vu Zuzanna et ils ne pouvaient pas croire ce qui s’était passé. En 8 ans de rééducation, malheureusement, ils ne furent pas en mesure d’obtenir ce que nous avons obtenus après le premier traitement par cellules souches ici avec Beike. C’est pourquoi nous sommes revenus.

La famille de Zuza est très vocale et suportive des thérapies par cellules souches pour l’infirmité motrice cérébrale. De manière générale, la mère de Zuzanna confia : « C’est la meilleure chose qui pouvait nous arriver. Nous ne voulons pas partir. Nous sommes très reconnaissant pour les soins prodigués ». Zuzanna et sa famille sont récemment retournées en Pologne après le deuxième traitement, et nous espérons tous que Zuzanna fera d’avantage de progrès dans les mois à venir.

Regardez la famille de Zuzanna exprimer son soutien aux thérapies par cellules souches dans cette vidéo ci-dessous:

Renseignez-vous ci-dessous pour en savoir plus sur nos programmes thérapeutiques par cellules souches.

Obtenir plus d’informations
Share This