Laroussi, SLA | Témoignage sur son traitement par cellules souches

Laroussi commença à développer les symptômes de la sclérose latérale amyotrophique (SLA) il y a environ un an. Ses jambes et bras étaient sévèrement affaiblis, ce qui l’empêchait de vaquer à ses activités quotidiennes. De plus, son transit intestinal était également affecté, réduisant encore un peu plus sa qualité de vie. Pendant son traitement à Bangkok en Thaïlande, Laroussi reçu plusieurs injections de cellules souches, une série de transplantations de microbiome intestinal et un programme de thérapie fonctionnelle. Pendant le traitement, son transit intestinal s’améliora considérablement et il mentionna avoir plus d’énergie.

Pin It on Pinterest

Share This